Présentation de Marius

marius

Qui est Marius ?

Je me nomme Christophe PERRIER mais on me prénomme Marius depuis plus de 35 ans.

Au cours de ma formation, j'ai pu largement développé mes connaissances techniques puisque j'ai eu le bonheur (je ne le savais pas à l'époque) de faire un BAC E "Math et Technique". Lors de mon passage au lycée, j'ai donc pu apprendre différentes techniques : soudure, usinage, automatisme,... Rien à voir avec l'art du bois mais cela a beaucoup développé ma curiosité et l'amour de la maîtrise technique.

Depuis cette époque "lointaine", je suis devenu ingénieur hydraulicien en bureau d'études, métier très "intellectuel" avec de plus en plus de paperasses et de dossiers réglementaires, et finalement assez peu de projets qui aboutissent.

Cette frustration a engendré un besoin de concret qui a été comblé, dans un premier temps, par la rénovation et l'extension de ma maison. Puis, mes convictions anti-gaspillage m'ont amené à essayer de réparer systématiquement tous les appareils défectueux de la maison avant de les jeter. Enfin, une partie de mes loisirs est consacré à la rénovation de vieilles mobylettes.

Je pars du principe qu'avec un peu de temps, de curiosité et un peu d'aide (merci internet!!!). On peut faire beaucoup de choses par soi même

1ère expérience de fabrication de skis

Lors de l'hiver 2015, mes vieux Salomon X-Scream arrivaient un fin de vie. Il faut dire que mon quintal allié à une pratique de bon niveau de ski pendant une bonne dizaine d'années avait largement entamé leur capacité à répondre aux sollicitations. J'ai donc commencé à me renseigner sur une nouvelle paire de lattes lors de vacances de Février 2015 aux Contamines Montjoie, station préférée de notre famille depuis plus de 40 ans. Au détour d'un présentoir, j'ai alors découvert une paire de skis en bois sortant de l'atelier contaminard Tardy. Ce fût une révélation.

J'ai toujours adoré le contact, l'odeur du bois (cela change de l'huile de vidange) et cela me titillait de tâter de cette matière encore inconnue pour moi. Après quelques recherches internet, j'ai entamé la construction de ma première paire. Trois hivers plus tard, je skie encore avec, avec toujours autant de plaisir.

marius2

Le besoin de partager

La fabrication réussie de cette première paire a engendré une furieuse envie de recommencer. Du coup, toute la famille y est passée. Actuellement, 10 paires de skis de l'Atelier de Marius dévalent régulièrement les pistes.

Fort de ce succès, après les encouragements de nombreuses connaissances, j'ai décidé d'offrir la possibilité à d'autres personnes de faire leurs propres skis avec mon aide sur un week-end.